25 juillet 2024

TSHOPO KWETU

L'autre face de la Tshopo

Rejeté par sa belle famille à cause de son teint noir

Lecture
Getting your Trinity Audio player ready...

 

L’histoire écrite en or, depuis quatre ans, par Germain et Germaine prend l’allure de crève-coeur, à quelques jours de la dot. Les deux amoureux se sont rencontrés, pour la première fois, à l’Université de Kisangani, lors d’une défense de mémoire. Bien que superficielle, cette rencontre est de deux cœurs, deux esprits et des émotions réciproques.

Naissance des roses

C’est au milieux d’un embouteillage festif que Germain tente de décrocher les coordonnées de Germaine. Comme tout étudiant dans son art, il parvient à arracher son numéro WhatsApp. Deux jours plus tard, la belle voix de cette dernière résonne encore dans sa tête.

Germain écrit amicalement à Germaine. ‹‹ Salut Madame, c’est Germain, celui à qui t’as donné ton num le jour d’la défense.›› C’est en ce moment que les deux découvrent qu’ils ont un même prénom. Germaine réagit : ‹‹ Le gars noir…Bizarre ! On a le même prénom. Je m’appelle Germaine››. Tout se déroule dans une très bonne atmosphère.

Les jours passent, les cœurs se rapprochent davantage. Germain avoue ses sentiments à Germaine qui ne tarde pas à consentir. En plus des belles paroles, la ressemblance des prénoms rend plus doux les échanges. Quatre ans ensemble, trois ans d’amour. ‹‹ Désormais, disent-ils, passons à une nouvelle étape : un pas vers l’union éternelle ››.

Rebondissements !

Quelques mois passent, les deux amoureux arrivent jusqu’à en informer les parents. L’aventure inspire sans discrédit un futur de deux mariés, ils se le promettent. Germain veut verser la dot afin d’avoir officiellement sa chouette. Il se rend chez Germaine pour annoncer l’arrivée de sa famille. Coupe-vent ! Bruummm! La Maman manifeste son antagonisme. D’un ton sec, elle dit: ”Pas question”.

‹‹Mais Mamannnnn, mes Parents, je voudrais être votre fils !›› Dit Germain, épris d’amertume dans l’âme. ‹‹ Non » réplique la future ancienne belle-mère. « Tu devrais imager les enfants à quoi ils ressembleraient. Si noir, tu l’es ; notre fille, l’est aussi. Qu’allez-vous nous produire ?›› Amoureux de sa dulcinée, Germain s’en alla tout triste. Quelques jours plus tard, il revient tenter la chance. La belle-mère reste catégorique.

Germaine a vu, dans le passé, une autre relation séchée puisque ses parents étaient en désaccord. Ce n’est donc pas la première fois. Pour cette fois, elle ne sait quoi faire. Cependant elle se demande s’il faudra obéir à ses parents ou suivre son amant !

Gaston MUKENDI

A propos de l'auteur

Partagez