25 juillet 2024

TSHOPO KWETU

L'autre face de la Tshopo

Kisangani : Un couple se sépare suite à la victoire du Real Madrid contre le PSG.

Lecture
Getting your Trinity Audio player ready...

C’est risible en même temps attristant ! “L’amour supporte tout” dit la Bible mais cette fois, c’est ” tout ” qui a voulu supporter l’amour.

À une heure du matin de ce jeudi 10 mars, nous avons assisté à la belle-mère qui est l’historique victoire du Real de Madrid sur le Paris Saint-Germain. L’affolement dans notre Quartier de LumbuLumbu 2, des commentaires entre jeunes groupés dans l’avenue.

Notre voisin, avec sa femme, retournait à son domicile. À quelques mètres de notre rassemblement, nous allons constaté que l’homme qui était en euphorie célébrait l’élimination de Messi et son équipe, contrairement à sa femme qui était si calme.

Arrivés à la maison que loue la fille, sans se faire le mauvais sang, ils sont entrés calmement. Alors que le débat continuait, soudainement, des cris nous sont parvenus:

<< Ayi, nakufi ehh, boya heee , bako boma nga >> interprétez : ” ayiiiiii, je suis en danger. On va me faire du mal.”

Cette alerte nous plonge ipso facto dans le silence afin de localiser l’origine des bruits. Sans trop attendre, la porte repoussée de force par les coups qu’ils se donnent. À notre grande surprise, le couple va sortir, la fille déjà gravement blessée. Elle crie sur son prétendu cher amant : << Voyou toi, enfant de la rue, tu ne vas pas me tuer sous mon toit à cause de match…>>

Immédiatement, nous nous sommes transformés en secouristes. Il fallait calmer la situation pour découvrir le fond du dossier. A en croire la fille, l’homme lui a dérangé depuis leur rentrée jusqu’à la chambre. Ses tentatives d’interdiction n’ont pas payé. Elle voulait tant soit peu dormir; mais son amant ne le lui permettait pas en attisant les dérangements.

Ainsi, la demoiselle, pour manifester sa colère, elle va oser donner un petit gifle, selon ce qu’elle a dit, à son désormais ex. Chose promise parce qu’il ne fallait pas faire !

Cela ayant vexé l’homme, ce dernier a usé de sa force pour démontrer sa puissance. Au cours de son forfait, il s’est servi de tout ce qui se présentait devant lui. Comme si cela ne suffisait pas, son intention était d’ajouter encore d’autres coups de boxe. Grâce à l’intervention des uns et des autres, il a été maîtrisé et a décoléré.

La fille, très énervée, va rentrer dans la maison et commencer à jetter les habits du garçon.

Voilà donc, le Paris Saint-Germain n’est pas la seule victime. À Kisangani, il y en a une. Et pourquoi un si beau jeune garçon comme celui-là pouvait se faire mario auprès d’une fille plus âgée que lui ou c’est juste son choix ?

 

Bila Daniel 

A propos de l'auteur

Partagez