25 juillet 2024

TSHOPO KWETU

L'autre face de la Tshopo

Cité Toengaho dit ”Shaumba”, n’y allez pas sans réfléchir !

Lecture
Getting your Trinity Audio player ready...

L’endroit le plus populaire sur le campus central de l’Université de Kisangani, c’est la cité Toeangao dit ”Shaumba”. Entrez à Shaumba , vous aurez l’impression d’avoir les yeux ouverts. Un sourire involontaire s’esquisse au coin de vos lèvres et la minuterie de votre tête s’accélère si bien que vous y passerez deux heures avec l’impression d’y avoir fait trente minutes.

Une fois retourné au cours d’après-midi, une fatigue doublée d’une chaleur , accompagnée par une somnolence, s’emparera de vous. Il suffira de vous étirez pour que vous ressentiez un immense plaisir de vos muscles se décontracter : imaginez, quand l’enseignant dispense cours, vous, vous croyez l’entendre dire : fais Dodo ooo mon ami Dodo ooo !

Ce n’est pas tout ! Au Shaumba, une fumée serpentent à l’air en dessous duquel un jeune homme côtoie la chaleur du feu faisant cuir un peu de pain : c’est la star de Shaumba. Vous êtes en première licence sans connaître son nom ? Pourtant, les filles de G1 le connaissent déjà avant vous. Elles entourent son ouvrage, car il prépare du chapati. Sa chapaterie* est toujours bien achalandée. Vous y trouverez des filles des Lettres, de l’Economie, de Droit, de la FSSAP. Et celles de l’Ecoshtour ? Je n’en sais rien, peut-être qu’elles savent le préparer d’elles-mêmes et peut-être mieux encore.

N’osez jamais y amener votre ami de l’IFA, de la fac des Sciences ou de la médecine. Vous risquerez de le perdre au milieu des étonnements auxquels il sera sujet. Troublé et perdu comme Mzee Toupa-Toupa en Enfer, Il aura l’impression qu’ailleurs, il n’y a pas de vie. Ainsi va-t-il sombrer dans l’ambiance luciférienne de cet espace et vous le trouverez un jour dans un endroit où tout est légèrement noir, avec des coins et recoins où les jeunes dépourvus du bon sens laissent leurs mains aveugles balader n’importe où…

A vous de voir ce que vous feriez de Shaumba, puisque vous pouvez aussi y trouver des faiseurs des T.P. ou des étudiants qui viennent et disent à l’Opérateur de saisie : yaya mutu moko asalaki T.P. ya Droit coutumier Awa te ? Soki eza, changer Kaka page de garde… Dommage ! Allez-y, les informaticiens qui y sont, remplacent parfois les bourgmestres de la ville. Ils peuvent vous donner les différentes attestations recommandées par le bureau d’inscription.

Shaumba, c’est environ 100 mètres de longueur et 25 de largeur, vous y trouverez des restaurants, dont deux sont très célèbres : restaurant Béton et restaurant Maman Lipipa. Des buvettes, le plus frappant, c’est village Amani. Des salons de coiffure, des boutiques… Shaumba c’est tout un monde complet. N’y allez pas sans réfléchir. Vous risqueriez de regretter votre passage à l’Université de Kisangani si vous vous mettez à ne suivre que l’ambiance qui y est logée. Vous pouvez y gagner votre vie, si vous le souhaitez aussi.

 

Richard Aukumwana

A propos de l'auteur

Partagez