25 juillet 2024

TSHOPO KWETU

L'autre face de la Tshopo

RDC : Découvrez pourquoi les jeunes sont toujours arnaqués sur internet

Lecture
Getting your Trinity Audio player ready...

 

Depuis des années, il se vit diverses formes d’escroqueries orchestrées par des réseaux mafieux œuvrant sur l’Internet. Ces réseaux passent par les nouvelles opportunités qu’offrent Internet, et vendent de la poudre aux yeux des jeunes en quête du salut financier. Ils hypnotisent tout le monde avec des opportunités très alléchantes, pour arriver à atteindre leur objectif malicieux.

Du coup, ce qui paraît souvent comme une bouffée d’oxygène, finit toujours par devenir une coupe amère à boire. Malencontreusement, les jeunes congolais, toujours dupes, n’arrivent souvent pas à dévoiler cette mafia entrepreneuriale. C’est naïf.

Appréhension erronée de l’e-commerce, la crypto-monnaie et la trading et tergiversation

De nos jours, l’Internet représente une grande opportunité pour gagner des revenus. Ainsi, que ça soit par l’e-commerce, le trading ou l’utilisation de la crypto-monnaie, les utilisateurs du web ont tous les moyens de rendre le temps passé devant l’écran plus utile. Seulement, en voulant s’adapter au nouveau monde, les jeunes congolais mettent souvent le pied au mauvais endroit. Par conséquent, ils finissent par tomber entre les mains des personnes malléoles. Enrageant !

Cette maladresse s’explique, en majeure partie, par la mauvaise compréhension du système qui demande beaucoup de maîtrise. Et, surtout c’est le manque d’orientation initiatrice dans ce domaine qui pousse les jeunes à mettre foi sur tout ce sur quoi ils tombent sur internet.

La mauvaise compréhension de l’entrepreneuriat

Si beaucoup des jeunes s’adonnent à la loterie et aux sites « BET », beaucoup d’autres voient en certains sites Internet leur salut. Ils sont crédules et, surtout avides de gagner facilement des revenus. Ils prennent des risques en investissant le peu qu’ils gagnent péniblement dans des compagnies leur proposant des gains juteux. Très optimistes, Ils se réconfortent avec des slogans tels que : « Qui ne risque rien n’a rien », « investir c’est prendre des risques ».

Mais, ils ignorent que dans ce monde-là l’optimisme sauve personne. Dailleurs on y applique le conseil du renard : « tout flatteur vit au dépend de celui qui l’écoute ». Si donc l’entrepreneuriat est un risque, cela ne veut pas dire se jeter dans la gueule du crocodile.

Je ne suis pas contre les grandes opportunités qui viennent de l’Internet. Mais avant de mettre son argent dans quoi que ce soit on doit d’abord s’assurer de trois choses : La première, c’est la maîtrise du domaine dans lequel on se lance. La deuxième, la fiabilité de l’entreprise dans laquelle on veut investir. La troisième enfin, c’est la traçabilité et la transparence des fonds investis à tout niveau.

Le sage a dit : « un tien vaut mieux que deux que tu lauras ».

 

Patrick Isamene 

A propos de l'auteur

Partagez