25 juillet 2024

TSHOPO KWETU

L'autre face de la Tshopo

Corneille Nangaa et Mamadou Ndala, l’histoire de Caïn et Abel à Wamba

Lecture
Getting your Trinity Audio player ready...

Mamadou Ndala Moustapha, ce nom a apporté bonheur et joie à la population du Congo. Alors que la partie Est du pays comptait ses vingt ans de massacre, de pillage, de viol et de deuil chronique, Mamadou Ndala s’affiche en héros vivant. Fils de la Province du Haut-Uele, du territoire de Wamba, il a éradiqué, d’un revers de la main, le M23 pendant 12 jours et les ADF.

Son passage dans l’armée, sous ordre du feu Général BAUMA, apportait un beau présage pour le nationalisme et le patriotisme dans notre pays. Cependant, 10 ans après sa mort, un autre fils de Wamba, Corneille Nangaa, contre toute attente, vient de s’afficher comme partenaire du M23.

Mamadou Ndala, le paradis à retrouver

Le Colonel Mamadou Ndala est parti alors qu’on s’y attendait le moins. Plusieurs balles passées par son corps n’avaient pas encore réussi à l’éjecter de la terre des vivants. “ J’ai participé à tous les fronts les plus nécéssaires de cette République,” peut-on l’entendre dans une video qui refait surface ce 02 janvier 2024. Le 02 janvier 2014, tout patriote congolais est tétanisé d’apprendre la mort de Mamadou dans une embuscade lui tendue à 10 kilomètres de Beni.

Le plus grand des hommes est celui qui se sacrifie pour les autres”, disait ce vaillant soldat. Ses prouesses devaient le conduire à mener plusieurs expéditions contre les rebelles qui sèment la terreur sur la partie Est congolaise. Alors que notre ultime espoir reposait sur lui, notamment contre les ADF/NALU, nous le gardons jalousement dans notre mémoire. La prière sous le cœur pour que vienne à nous un autre Mamadou Ndala : celui qui va rendre à la RDC sa souverainété nationale à Beni, à Bunagana, à Lubunga, à Rutshuru, …

Corneille Nangaa, l’enfer qui s’invite

L’ironie du sort vient de nous livrer au théâtre d’un paradoxe dégoûtant : là d’où vient un héros, de là aussi un rebelle. Corneille NANGAA, un fils de Wamba, au lieu de combattre le M23, a plutôt choisi de le rejoinder. Cela, à quelques jours de la date qui commémore la mort de Mamadou, le héros.

Le M23, en occupant le territoire congolais, balkanize la RDC, entache la sûreté nationale, terrorise les Congolais, perpétue le cycle infernal nous imposé par le Rwanda. Comme si le nombre des femmes violées ne suffisait pas, les plus de 18 millions de morts n’étaient qu’un chiffre, le déplacement de la population n’etait qu’une marche de santé, l’ancien président de la centrale éléctorale veut y ajouter son grain de sel.

En rejoignant le M23, Corneille NANGAA tue doublement le Colonel MAMADOU Ndala et annihile les efforts d’un jeune de 36 ans qui a versé de son sang pour la paix et la sécurisation de notre pays. Est-ce l’histoire de Caïn et d’Abel ?

A propos de l'auteur

Partagez